• Aleksander Gierymski: Crépuscule sur la Seine. Détail.
    Peinture

    Les nocturnes parisiens de Gierymski

    Aleksander Gierymski (1850-1901) aimait le rythme et le foisonnement de la vie citadine. Citoyen européen dans l’âme, il laissa de nombreuses représentations de grandes villes d’Europe telles que Varsovie, Vienne, Munich, Vérone, et Rome où il vécut ses dernières années. Suite à une commande, le peintre se rendit à Paris à l’automne 1890. Il y créa plusieurs nocturnes qui furent…

  • Józef Chełmoński: L'aube. Royaume des oiseaux. 1906. Détail.
    Culture,  Peinture

    La Polésie, l’Amazonie de l’Europe

    Au tournant des 19e et 20e siècles, la peinture de plein air connut un essor considérable. Dorénavant équipés de tubes de couleurs, les artistes partirent en quête de lumière naturelle. Plusieurs peintres de culture polonaise trouvèrent ainsi l’inspiration en Polésie: une région authentique et préservée, couverte de marais et de bois, peuplée d’oiseaux et de gibiers à profusion, et dont…

  • Peinture

    Été indien

    Dans son œuvre intitulée Les tailleurs de pierre, réalisée en 1849, Gustave Courbet (1819-1877) représentait deux hommes effectuant un travail physique intense. L’année suivante, la toile fut exposée au Salon de l’Académie, où elle provoqua l’indignation des spectateurs. Et la plupart des critiques mirent au pilori la banalité et la rugosité de la scène. Les peintures de Courbet illustraient la…

  • Peinture

    Anna Bilinska, portraitiste de l’âme

    Première femme-peintre polonaise à la renommée internationale, Anna Bilinska est célèbre pour ses portraits à volonté introspective réalisés dans un style réaliste. Varsovie, puis Paris et les littoraux normand et bretons furent les cadres principaux de la carrière fulgurante de cette artiste attachante qui rêva de fonder la première école d’art réservée aux femmes à Varsovie. Fille d’un médecin polonais…

  • Peinture

    Sous la pergola

    Aleksander Gierymski (1850 – 1901) travailla sur la peinture « Sous la pergola » pendant plus de cinq ans. Insatisfait de l’effet final, la légende veut qu’il détruisit sa toile initiale et que l’œuvre créée en 1882 et exposée au Musée National de Varsovie en soit la deuxième version. L’histoire de cette œuvre fait encore aujourd’hui l’objet de recherches monographiques. …

error: